Saviez-vous que

... la radioactivité aide quotidiennement nos médecins à détecter un cancer à un stade précoce ?

Saviez-vous que ...

... en Belgique, plus de 500 000 personnes subissent annuellement un examen médical avec des radio-isotopes ?

Les isotopes sont utilisés en médecine nucléaire, où ils sont reliés en tant que substance radioactive à une molécule spécifiquement absorbée dans un organe ou un tissu du corps (par exemple, uniquement la tumeur, le cerveau, la thyroïde…). Étant donné que la radioactivité est facile à détecter, il est possible, à l’aide d’un grand détecteur, d’obtenir une image de l’endroit où il y a une concentration de ces radionucléides. Cela permet à l’équipe médicale de poser un diagnostic exact et d’appliquer un traitement correct. Étant donné que la plupart des radio-isotopes destinés aux applications médicales ont une courte demi-vie (et disparaissent donc du corps humain après quelques heures ou jours), ils constituent un risque négligeable pour le patient et l’environnement. Le réacteur BR2 du SCK•CEN est l’un des cinq réacteurs au monde à produire des radio-isotopes médicaux.